24/12/2007

Luminescence

 

Tendresse, douceur, sérénité ...voilà ce que je voulais vous offrir en cette fin d'année 2007 avec cette toile baptisée " Luminescence" !

Mes meilleurs voeux pour 2008 !!!  Que cette nouvelle année vous apporte tout ce dont vous pouvez rêverMort de rire

 

Luminescence 250 ko

 

Pour vous donner une idée de la grandeur de la toile (50/70cm) ... me voici sur les dernières retouches

 

Luminescence  1 250 ko


 

 

06/09/2007

Tourbillon des sens

 

Mon dernier tableau et ... ma deuxième huile     Clin d'oeil

Je l'appelle " Tourbillon des sens"

 

tableau250 ko
Le même tableau avec votre serviteur ... pour vous donner une idée de la taille
Photo 005 250ko

 

08/06/2007

Indifférence

 

Dernièrement, assis sur un banc, j'observais les gens passer, se croiser ...sans même tourner le visage ... sans jamais se parler !!!

Mon dernier tableau personnel émane de ce bien triste constat.

De nouveau agréablement souligné par un texte de Marie Christal ( cliquez de nouveau sur l'image ...faudra s'y faire  ) .... que je ne remercierai sans doute jamais assez.

 

indifférence

 

 

Le parcours de l’artiste

 

Charme ressourçant d’une ballade dans les rues de la ville,

Badauds passant sans se voir, sans un regard visage voilés de noir,

Cherchant encore Leur coin de ciel rose venant de nulle part…

Voyageurs des temps perdus sollicitant un éblouissement.

 

Note de musique voltigeante venant lancinante mourir doucement,

Sur la toile blanche emportant sa clé parée de couleurs volées au passage,

Sur quelques fleurs laissant chatoyer leurs exquises beautés absolues,

 

Que du bout des doigts pastélisés vient déposer en quelques traits,

A cœur perdu étalant doucement à la souplesse du fin poignet,

Mélange de réalité et d’abstrait.

 

Mots écrits poésie courbe des lettres amenées à celles qui se peignent,

Dictant à la toile son mystérieux attrait, insaisissable énigmatique,

A la lueur de l’esprit artistique dont chemin fut sur un parcours tracé,

De la seule beauté imagée fiction sur réalité à l’artiste seul dévoilé.

 

Marie Christal

     ©®

Paysage

Il m'arrive de me laisser aller à la quiétude d'un paysage ... une aquarelle qui n'a pas manqué d'inspirer Marie Christal (cliquez sur l'image)

 

4A4

 

 

Automne,

 

Je foule aux pieds,

Les feuilles mortes déjà tombées

Qui crissent sous mes pas,

Tu présentes à mon regard émerveillé

Tes milles couleurs chatoyantes,

D’une bruine légère qui vient abreuver la terre,

Tu fais monter jusqu’à moi,

Tes senteurs ardentes qui flattent mon odorat,

Et,

Le tout s’assemble formant une saison,

Automne douceur embaume mon cœur,

J’avance d’un pas léger,

Je me sens tellement bien,

J’oublie le temps,

Je m’enlise dans cet instant,

Qui est le tien,

Qui est le mien,

Tous mes sens sont en éveil,

Comment décrire mon émoi,

Comment décrire ce moment là,

Quand une soudaine bourrasque de vent,

Me fait réaliser frissonnante que je suis arrivée,

C’est alors presque à regret que

Je ferme sur toi la porte,

De ma demeure bien chauffée,

Te laissant là,

Juste a quelques pas de moi.

Marie Christal

©®

 

 

Solitude

Une image me reste en tête ... un très grand sentiment de solitude en ressort

 

Tristesse1

 

 

lignes%20(26)

 

 

Depuis peu, j'ai la grande chance d'inspirer une poétesse d'un talent extraordinaire ... n'hésitez surtout pas à visiter son blog ...vous serez sous le charme :

http://marie-christal.skynetblogs.be

 

Voici ce que lui a insufflé ce tableau sur lequel vous pouvez aussi cliquer pour rejoindre son blog

Tristesse1reflet

 

 

 

Tristesse de la jeune fille,

 

Infléchie pesante déjà de tous les poids de la vie,

Emprunte de tristesse tu réfléchis longuement,

 

Non ne pleure pas petite fille,

Tu ne connais pas les plus belles histoires de la vie,

Qui surgissent lorsque tu n’en attends plus rien,

Qui viennent et se font tiennes au cœur du lendemain.

 

Penchée semblant ne plus pouvoir y croire,

Tu laisses le temps passer sur ton vague à l’âme,

 

Non ne pleure pas petite fille,

Transformée de ton propre reflet de la source de vie,

Tu vois au temps qui est passé, combien tout à changé,

Le ciel c’est éclairci de bleu pour t’ôter tous tes soucis.

 

Inclinée tu laisse la tristesse s’échapper le cœur plus léger,

Tu sens des effluves de bonheur qui viennent te redresser.

 

Oui souris à la vie petite fille,

Sublimes sont les instants où tu es heureuse,

Le temps ne t’a conté qu’une seule histoire,

Aujourd’hui une autre vient il faut y croire.

 

Marie Christal

©®

 

lignes%20(26)

 

Une rencontre marquante

Voici un an , j'ai rencontré Pascale ... une charmante dame malheureusement marquée au fer rouge par d'horribles événements .

Il en est ressorti ceci. 

Tristesse 2

 

 

lignes%20(26)